CEREMONIE DE LANCEMENT DES JOURNEES DE PROMOTION DE LA SANTE DU DISTRICT DAKAR-SUD

IMG_0413Lancées hier par le préfet du département de Dakar, les journées de la promotion de la santé du district sanitaire sud de Dakar sont un moment de plaidoyer pour la réhabilitation de la Pmi (Protection maternelle et infantile) de la Médina, la construction d’un Centre de santé de référence et le dépistage de maladies chroniques.
IMG_0419Depuis que la Polyclinique de la Médina est érigée en hôpital de niveau 1, le district sanitaire sud de Dakar est resté sans centre de  santé de référence digne de nom. « Il est temps qu’on nous trouve un autre centre de santé de référence parce que nous sommes au cœur de la capitale », a lancé le médecin chef du district Sud, Dr Mohamed Ly. Il a expliqué que, pour le respect de la pyramide sanitaire, les autorités sanitaires ont transformé la Pmi de la Médina (Protection maternelle et infantile) en centre de santé du district.

IMG_0424Malheureusement, cette structure sanitaire ne dispose pas de plateau technique adéquat. « Nous n’avons pas de maternité, de services de radiologie, d’hospitalisation, de pédiatrie, de cabinet dentaire et de bloc opératoire », a énuméré Dr Ly qui a souligné que ce sont ces services qui permettent d’augmenter l’offre de soins et d’appliquer la politique de la Couverture maladie universelle (Cmu).

IMG_0435Pour améliorer cette offre, le médecin chef du district et le président du Comité de santé, Abdou Khadre Gaye, souhaitent qu’on réhabilite la Pmi. Ce bâtiment colonial qui ne répond pas aux normes sanitaires menace ruine. Du coup, il est devenu un danger pour les travailleurs et les patients.Dr Mohamed Ly a déclaré qu’à cause de ces menaces, une partie du bâtiment est abandonné, car risquant de s’écrouler. « Nous aimerions que le ministère de la Santé qui est venu faire un devis trouve des solutions le plus rapidement possible », a-t-il souhaité.
IMG_0446Dr Ly s’exprimait lors de la cérémonie de lancement des journées de la promotion de la santé du district sanitaire sud qui se dérouleront du 6 au 22 octobre 2015. Elles permettront aux populations des quartiers du Plateau, de la Médina, de Fass, de Colobane, de la Gueule Tapée, entre autres, de faire un plaidoyer pour la réhabilitation et le relèvement du plateau technique de la Pmi.

Mais l’espoir est permis, selon le médecin chef, puisque le maire de la commune d’arrondissement de la Médina a promis de construire un centre de santé, parce que la Pmi est trop proche du marché Tilène, ce qui est dangereux pour les patients.

IMG_0506
En plus, la commune de la Médina (qui est un grand quartier de Dakar) ne dispose pas de centre de santé en dehors de la Fondation Elisabeth Diouf qui est une petite structure de santé. « Il est temps que la Médina soit dotée d’un centre de santé », a lancé Dr Ly. Il rappelé que les journées de promotion de la santé permettront de sensibiliser la population sur la Cmu, d’organiser des séances de dépistage de la tuberculose pulmonaire, des maladies chroniques (diabète, hypertension artérielle et des affections cardiovasculaires).

Source: Article d’Eugène Kaly dans le Soleil du 07 octobre 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s