FRANCE: CONTRE LA LOI EL KHOMRI DE CASSE DU CODE DE TRAVAIL!

DECLARATION DE SOLIDARITE DE YONNU ASKAN WI ET MOOM SA REEW

YAW_MSR

SOLIDARITE AVEC LA LUTTE DES TRAVAILLEURS

ET DE LA JEUNESSE CONTRE LA LOI EL KHOMRI

DE CASSE DU CODE DU TRAVAIL EN FRANCE

                Qu’il soit de droite ou social-démocrate (PS), les gouvernements sociaux-libéraux de France poursuivent inlassablement sous la dictée de diktats libéraux de l’Union Européenne la destruction des conquêtes sociales et démocratiques obtenues de haute lutte en s’attaquant maintenant au Code du Travail.

                Le projet de loi EL KHOMRI du nom du Ministre du Travail Français n’est rien de moins que la mise à mort du code du travail en donnant aux patrons :

– Possibilité de travailler  60 heures hebdomadaires avec une moindre rémunération des heures supplémentaires,

– licenciements facilités pour les patrons qui pourront se servir, à l’envie, du chantage à l’emploi tandis que les indemnités prud’homales (Tribunal du Travail qui est une exception Française) de licenciements pour les travailleurs seront plafonnées,

– possibilité de mettre en place des accords d’entreprises passant outre une éventuelle opposition des syndicats.

                La situation sociale ne cesse de se dégrader gravement en France avec ses cortèges de fermetures des entreprises, de délocalisations, de licenciements. Les travailleurs qui résistent y sont purement et simplement condamnés par une justice de classe à l’exemple des Goodyears à 9 mois de prison ferme et des Air France traînés devant les tribunaux pour une chemise de patron déchirée.

                Les acquis démocratiques y sont de plus en plus menacés par l’état d’urgence permanent qui permet à l’Etat d’y interdire la liberté de manifester, voire même de s’exprimer sans oublier le racisme, la xénophobie, la romophobie et l’islamophobie dont la dernière illustration est la réforme constitutionnelle en vue de la déchéance de la nationalité pour les binationaux issus de l’immigration, les politiques répressives contre les réfugiés fuyant les pays victimes des guerres de l’impérialisme Français comme en Syrie et dans le Sahel. La montée électorale du parti fasciste, le Front National, est aussi une menace dangereuse qui plane sur le pays, conséquence de ces politiques libérales.

                Rappelons aussi le néocolonialisme « françafricain » de plus en plus guerrier qui se traduit par l’imposition des APE (Accords de Partenariat Economique) qui est une politique d’oppression pour l’Afrique qui a pour unique objectif l’annihilation de toute capacité de production et de compétitivité des systèmes productifs des états signataires.

                Face à ces politiques antisociales, anti-démocratiques et de guerres, la résistance des travailleurs, leurs syndicats et la jeunesse s’exprime de plus en plus fortement par la mise en grève et dans les rues de plus de 500.000 manifestants.

                Yoonu Askan Wi et Moom Sa Rew expriment toute leur solidarité internationaliste aux travailleurs et à la jeunesse de France qui relèvent la tête pour endiguer à la fois la régression sociale, anti-démocratique, le fascisme et les guerres néocoloniales en alliance avec les théocraties des pétrodollars.

Mars 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s