LA COSAS ORGANISE UN PANEL SUR LA MÉDECINE TRADITIONNELLE

La Coalition Nationale pour la Santé et l’Action Sociale (COSAS), organise un panel de dialogue, d’information et de partage sur le rôle et la place de la médecine traditionnelle parmi les enjeux sanitaires.

Cette rencontre prévue ce mercredi 13 septembre 2017 à partir de 15 heures au Centre ouest-africain de recherches (CROA/WARC), sis à Fann-Résidence, a pour objectif de discuter de la problématique de la médecine traditionnelle au Sénégal en identifiant les forces, les faiblesses, les menaces et les opportunités de la médecine traditionnelle et de proposer des solutions pratiques et applicables.

Des professionnels de la Santé et de l’Action sociale, des praticiens de la médecine traditionnelle, des acteurs de la société civile, des agents du Ministère de la Santé et de l’Action sociale, des universitaires, des responsables d’ONG, d’associations de consommateurs, des professionnels de la communication et les membres de la COSAS réfléchiront ensemble sur ce que la médecine traditionnelle peut apporter dans la mise en œuvre des stratégies et politiques de santé.

Selon l’OMS, la médecine traditionnelle représente la première source de soins de santé pour environ 80% de la population dans les pays en voie de développement.

Le Sénégal, signataire de toutes les résolutions sur la médecine traditionnelle, est confronté à de nombreux défis notamment la mise en place d’un cadre juridique pour l’exercice et la pratique de la médecine traditionnelle, la faiblesse de la collaboration entre praticiens de la médecine conventionnelle et ceux de la médecine traditionnelle, la publicité tapageuse et trompeuse, la prolifération du charlatanisme, l’absence de documentation des bonnes pratiques, l’insuffisance des données sur l’innocuité, l’efficacité et la qualité des produits issus de la médecine traditionnelle.

Tout ceci pour dire que la médecine traditionnelle est aujourd’hui sujet d’actualité dans notre pays. En effet, le processus de réglementation de la médecine traditionnelle enclenché depuis deux décennies, est dans sa phase de finalisation. Toutefois, le Projet de Loi qui vient d’être adopté par le Conseil de Ministre, fait l’objet de questionnements et de controverses, certains professionnels de la santé allant même jusqu’à exiger son retrait pur et simple du circuit administratif.

Ce panel va marquer le démarrage officiel des activités publiques de la COSAS qui est une association à but non lucratif, qui ambitionne de renforcer l’approche multisectorielle en impliquant tous les acteurs intervenant sur les problématiques sanitaires. Elle cherche, à travers cette collaboration, à influer positivement sur les déterminants sociaux de la Santé.

 

Fait à Dakar, le 06 septembre 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s