La saison des gourdes.. Par Oumar Ndao (2007)

oumarsall

Mais qu’arrive-t-il au Sénégal ? C’est à ne plus rien comprendre… Alors que ça marchait harmonieusement en colonne par deux, nous voilà éparpillés et éclatés en mille morceaux ! Avec Oumar Ndao, parlons de la peur, des artistes, et des gourdes !

oumar-ndaolastImaginez le Sénégal de la fin des années 70 ! Tout marchait deux par deux, épaule contre épaule comme dit dans l’hymne national : Senghor au Palais, Lamine Guèye à l’Assemblée nationale ; le PS au pouvoir et tous les autres dans le PAI clandestin ; Serigne Abdou à Tivaouane, Serigne Abdou Lahat à Touba ; au milieu du terrain de l’équipe nationale Louis Gomis et Louis Camara ; sur le banc des entraîneurs Joe Diop et Mawade ; l’enracinement et l’ouverture ; l’organisation et la méthode. Que d’hommes fabuleux et de concepts puissants, intelligents et porteurs de rêves ! Et toujours dans l’harmonie du binaire !

Aujourd’hui, et ce depuis bientôt vingt années, les choses ont éclaté en mille morceaux :…

View original post 419 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s