INVITES

Afrique de l’Ouest. Enjeux de santé actuels et à venir : nous préparer ensemble à y faire face

Pour lire tout l’article, suivez le lien suivant, svp !! https://www.diploweb.com/Afrique-de-l-Ouest-Enjeux-de-sante-actuels-et-a-venir-nous-preparer-ensemble-a-y-faire-face.html

Par Dominique KEROUEDAN, le 13 août 2019  

Médecin de Santé publique et de Médecine sociale à Paris. Fondatrice et Conseillère scientifique de la spécialisation Global Health à la Paris School of International Affairs, Sciences Po (2005-2020). Élue Membre correspondant de l’Académie Nationale de Médecine en France en 2017. Élue Membre correspondant de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer en 2016. Élue Titulaire de la Chaire Savoirs contre pauvreté, Géopolitique de la santé mondiale, Collège de France (2012-2013).

La société française et les hommes et femmes politiques sont concentrés principalement sur les problèmes internes à la France. Or de grands bouleversements sont en cours à quelques kilomètres au sud de l’Europe, du côté du Sahel, de l’Afrique de l’Ouest plus globalement, ainsi qu’en Afrique centrale où se propage l’épidémie à virus Ebola. Il nous semble essentiel de lever le regard à l’horizon de l’espace et du temps, afin de tenter d’anticiper un tant soit peu ce qui peut se passer dans les décennies qui viennent sur le continent africain, et, par ricochet, en Europe. L’auteure illustre ses propos à partir de l’analyse des priorités de santé, ainsi qu’elle les a présentées lors de la Conférence des ministres de la santé du G7 en mai 2019. Ces analyses valent pour beaucoup d’autres domaines sans doute, et ce qui se passe sur le continent africain, ou à partir du continent africain, devrait concerner tout autant les États-Unis et le reste du monde que les États de l’Union européenne fussent-ils géographiquement plus proches. Les Chefs d’États et de gouvernements du G7 qui doivent se réunir à Biarritz à la fin du mois d’août 2019, gagneraient à s’emparer très sérieusement de toutes ces problématiques. La prévention de l’émergence d’une nouvelle vague européenne de violence en constitue l’enjeu fondamental. Il est encore temps, mais le temps presse, au risque de voir l’Europe, ses valeurs et ses institutions, sombrer dans la régression, voire l’effacement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s