POLITIQUE DE SANTE

COMMUNIQUÉ DE LA COSAS SUR LE PANEL SUR LA POLITIQUE DE SANTÉ.

L’actualité récente dans notre pays fait ressortir l’exaspération de l’opinion portée par certains activistes à propos de l’état de délabrement de notre système sanitaire.

Un constat est là : 60 ans après notre indépendance, des accidentés de la circulation, à défaut d’être évacués dans les hôpitaux de la capitale, à plus de 500 kms du lieu du drame, ne bénéficient pas de premiers soins dans des délais acceptables. Ceci  traduit l’insuffisance de l’offre de soins spécialisés sur de vastes étendues du territoire national, qui est loin de se limiter aux seuls cas de traumatologie.

La problématique des évacuations sanitaires, les pannes récurrentes d’équipements biomédicaux (scanner, appareils de radiographie, instruments de laboratoire), les ruptures de stock itératives de médicaments, d’intrants, la fermeture de certains blocs opératoires attirent également l’attention du citoyen lambda.

Une situation qui découle, en grande partie, du décalage entre la définition des priorités nationales et les besoins réels des populations, mais dénote plus globalement de l’absence, au niveau de notre pays, d’une véritable politique de santé.

La constitution sénégalaise confère au Président de la République l’autorité de définir les politiques et de nommer ceux qui les mettent en œuvre. Quant au ministre de la santé, il ala charge de  piloter la mise en œuvre de la politique de santé.

Depuis août 1989, date d’élaboration du premier document de politique de santé, les gouvernements se sont succédé, mais n’ont jamais procédé à la réactualisation du document. Des lettres de politique sectorielle ont été préférées, ignorant l’existence du document initial. Aussi les gouvernements se sont surtout appuyés dans la confection et l’élaboration de plans et de programmes (PTA, PNDSS, PDIS, PIS, PRDS et PDDS), qui constituent des outils d’opérationnalisation d’une politique.

La COSAS est un cadre citoyen, une force de proposition, d’accompagnement et de facilitation et vise à favoriser l’émergence d’espaces de dialogue et de concertation pour une meilleure fonctionnalité de notre système de santé. Ainsi, face cette problématique de politique de santé, elle a décidé d’organiser un panel, regroupant experts, professionnels, acteurs et bénéficiaires pour réfléchir en profondeur sur la question et introduire le débat sur la nécessité pour notre pays de disposer d’une politique de santé. 

Ce sera le Mercredi 04 septembre 2019, à 15H, à la salle de conférences du WARC, sis à Fann-Résidence, derrière Ecole Franco sénégalaise, près de DHL.

Contacts : Dr. Mohamed Ly 77 569 17 40 – Mr Mbagnick Diouf  776531394

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s