COVID-19

DÉBAT DU PCF SUR L’AFRIQUE ET LA COVID-19: FAUT-IL CHANGER DE PARADIGME ?

Le secteur international du PCF – Parti Communiste Français  a organisé, le vendredi 22 mai 2020, un débat sur l’Afrique intitulé : « Pays africains : au-delà des mesures d’urgence, changer le paradigme ».

La situation épidémiologique en Afrique n’a pas évolué comme certains l’annonçaient. Même s »il faut rester prudent et que des contrastes entre les pays existent, l’Égypte et l’Afrique du sud étant par exemple plus touchés, le continent africain où vivent 1,2 milliards d’habitants compte peu de personnes infectées et peu de décès.

Peut-on espérer que la pandémie va changer la donne au point de penser qu’une nouvelle page va s’ouvrir pour le continent ?  

L’accès à des services de santé de qualité pour tous va-t-elle devenir une priorité politique ? 

La crise sanitaire provoque-t-elle une prise de conscience sur un nécessaire retour de l’État et des services publics ?

Dans le domaine économique, remet-elle en cause les dogmes du néolibéralisme, du libre-échange et les politiques actuelles qui favorisent l’extraversion économique et la dépendance à l’égard de l’extérieur, notamment pour l’importation de produits alimentaires pour nourrir les populations ?

Voici quelques questions que vont aborder Dr Mohamed Lamine LY, spécialiste en santé publique, membre du comité central du PIT-Sénégal, et Marc DE MIRAMON, journaliste, lors du débat animé par Chrystel LE MOING, membre du collectif Afrique du PCF

D’après le secteur international du PCF