MOBILISATION SOCIALE A LA PMI DE MEDINA

PMI DE LA MEDINA

L’objet du présent document est de transmettre aux partenaires de la presse, un document de présentation du nouveau centre de santé de référence du district de Dakar-Sud, la PMI de Médina, située près du marché Tilène.

  • CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Dans le passé, la commune de la Médina abritait les deux structures les plus importantes du district sanitaire de Dakar-Sud, à savoir, le centre de santé de l’Institut d’hygiène sociale (ex-Polyclinique) et la PMI de Médina.

La PMI avait un statut particulier surtout axé sur la prise en charge de la santé maternelle et infantile et disposait même d’un budget propre. Néanmoins, il n’y avait pas de maternité et la prise en charge des affections courantes laissait à désirer, en raison de la faiblesse du plateau technique, de l’absence de personnel infirmier et de service d’hospitalisation.

Après l’érection de l’Institut d’hygiène sociale (ex-Polyclinique) en établissement public de santé, à la faveur du décret présidentiel n°2010-774 du 15 juin 2010, une nouvelle réalité est apparue.

L’accessibilité aux soins des populations de la Médina s’est trouvée réduite (hausse des tarifs de consultation au niveau du nouvel hôpital). Aussi, les usagers ne se sentent pas assez impliqués dans le fonctionnement du nouvel établissement public de santé dirigé par un conseil d’administration.

De plus, les travaux de réhabilitation de la maternité de l’Institut d’Hygiène Sociale, qui prennent plus de temps que prévu, continuent d’occasionner des difficultés supplémentaires aux femmes enceintes en fin de grossesse, obligées d’aller accoucher dans d’autres centres de santé (Gaspard Kamara, Philippe Senghor …), parfois jusqu’en banlieue.

Le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale avait pourtant retenu, dès le départ, que le centre de protection maternelle et infantile (PMI) de la Médina devait devenir le nouveau centre de référence du district de Dakar-Sud, mais des difficultés d’ordre administratif et organisationnel avaient jusque-là retardé le processus.

Il faut aussi déplorer l’état de délabrement avancé de la PMI de Médina, dont certaines parties commencent même à s’écrouler (bâtiment annexe) et posent un problème de sécurité pour les travailleurs et les usagers.

Lors de l’audience que madame le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale avait accordée à l’équipe-cadre du district de Dakar-Sud, le vendredi 03 octobre 2014, elle avait confirmé l’accord de principe pour l’érection de la PMI en centre de référence du district de Dakar-Sud. Cela est devenu effectif par note ministérielle (cf. note de service n°00259/MSAS/DGS/CSC du 09 janvier 2015).

  • PRESENTATION DU DISTRICT SANITAIRE DE DAKAR-SUD

Le district de Dakar-Sud couvre les communes d’arrondissement de Gorée, Gueule Tapée / Fass / Colobane, Médina et Plateau.

II-1 Données socio-sanitaires

  • 4 hôpitaux(HALD, HPD, CHAN, IHS)
  • 1 centre de santé de référence (PMI Médina)
  • 2 centres de santé municipaux (Plateau et Colobane)
  • 5 postes de santé publics (Sandial, Raffenel, HLM Fass, Fass Delorme et Gorée)
  • 8 structures militaires et paramilitaires (centres médicaux des Sapeurs Pompiers, du service d’hygiène, de l’administration pénitentiaire, de la Gendarmerie de Colobane, de la Police Nationale, de la Marine Nationale, Bel AIR et du centre médical inter armées)
  • 3 structures de type confessionnel (Hôpital de la Solidarité islamique Al Falah de Colobane et les postes de santé privés catholiques Saint Martin de Rebeuss et Saint Laurent de Gibraltar)
  • 2 structures parapubliques (Centres médico-social des Fonctionnaires et de l’IPRES)
  • 4 infirmeries d’entreprises (Port, SENELEC, SUNEOR, SATS)
  • 4 centres de Promotion et de Réinsertion Sociale (Médina, Gibraltar, Fass et Plateau)
  • 3 centres socio culturels (Gorée, Plateau et Fass)

II-2 RÔLE DU DISTRICT

Le système de santé de district comprend tous les éléments qui contribuent à la santé dans les ménages, les écoles, les lieux de travail, les places publiques et les milieux communautaires, de même que l’environnement physique et psychosocial.

Le district coordonne et supervise les activités préventives et curatives des différents programmes notamment :

  • Survie de l’enfant : programmes de nutrition, de vaccination, de prise en charge intégrée des maladies de l’enfance…
  • Santé de la mère : surveillance de la grossesse et planification familiale
  • Lutte contre les maladies : transmissibles (paludisme, tuberculose et VIH/SIDA) et non transmissibles (diabète, hypertension, cancers)

Dans les districts, l’appui des réseaux communautaires, à travers les badjenou gox, les organisations communautaires de base et les leaders communautaires est essentielle. C’est ce qui justifie l’organisation d’une grande mobilisation sociale pour inciter les populations à s’approprier de leur structure ainsi que des projets et programmes du district, qui leur sont destinés.

  • MOBILISATION SOCIALE

Notre objectif, à travers cette mobilisation sociale est aussi de susciter l’appui de divers partenaires en vue de développer l’offre de soins qui est rudimentaire  au niveau de la PMI, amenant les habitants de la Médina à aller se faire soigner dans des structures éloignées. D’autant plus que ce centre de santé est appelé à servir de structure de référence aux établissements de santé implantés dans les communes d’arrondissement de Gorée, Gueule Tapée / Fass / Colobane, Médina et Plateau. Notre ambition est de réhabiliter cette structure située en plein cœur de la Médina et de la redynamiser:

  • En développant l’offre de soins (cabinet dentaire, service de radiologie, maternité, service d’hospitalisations, pédiatrie et plus tard bloc opératoire…)
  • En améliorant l’accessibilité aux soins, avec des tarifs accessibles et dans l’optique de la couverture maladie universelle (signature de conventions avec mutuelles, IPM…) pour booster la demande.

C’est dans le cadre de cette entreprise que les leaders communautaires  (délégués de quartiers, religieux et leaders d’associations communautaires de base.), badjenou gox et relais en collaboration avec le district de Dakar-Sud envisagent d’organiser une grande mobilisation sociale prévue le Jeudi 19 mars 2015, à 16H dans les locaux de l’ancienne mairie de la Médina.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s